Sous le casque

Motochrome Episode 5 : Intrusion


Motochrome Episode 5 : Intrusion. 

Ce n’est pas trop tôt. Ces mois sans post ni nouvelles, à part des photos de bons crus et de vélos vintage sur les réseaux dits “sociaux”.

Je n’ai pas d’excuses. Juste des raisons que la passion ignore. Vivre une vraie vie. Travailler dur. Voyager pour voir les mômes. La santé aussi. Un truc à ne pas négliger pour un modèle de 68. Aimer. Donner et partager. 

Je pense à vous. je veux garder le lien. Et pourtant, plus je réfléchis à l’avenir de la moto, moins j’en ai à dire. Juste des passions que la raison ignore. Je vis ces expériences. On verra bien. Je trouverai bien matière à écrire. Mais en ce moment…

Michelin rules

Je pédale comme un dingue au soleil, avec une capette vissée sur le crâne, sur un vélo de route de 95. Je viens même d’acquérir un Peugeot PR 10 L de 1976. Je vais le restaurer, bien entendu.

Autour de moi, les gens deviennent fous. Les caisseux tentent  de me tuer, à tourner sans clignotant, tout en mettant leur ceinture et en branchant le chargeur de leur maudit smartphone.

Les scooters me frôlent en me doublant dans l’interfile, et les gamins en t-shirt sur leur affreux KTM croient me narguer sur leur pauvre roue arrière. 

Et je préfère me taire quant à tous les machins électriques.

Que dire? Les gants m’en tombent.

Ma nouvelle bécane

Plutôt que d’ajouter à la déprime ambiante, je préfère continuer mon roman et vous l’offrir en pâture avant que les gens ne deviennent encore plus dingues à l’approche des Fêtes. 

A chaque fois que je trouve un petit moment pour écrire, je pense à mes potes et copines de blog. Les humains qui me lisent depuis 2013. Et ça fait chaud au cœur.

Alors dans l’Episode 5, il va y avoir un peu d’histoire et beaucoup d’action. Les gens connaissent mal l’histoire de la Réunion durant la Seconde Guerre Mondiale. Ça tombe bien : j’ai étudié la question. Dès que vous basculez dans le roman historique, cela nécessite des heures de documentation. D’où le retard aussi. Je suis un perfectionniste, que voulez-vous. Il me faut le meilleur pour les lecteurs. A vous de voir, à vous de me dire.

La version PDF est là, qui vous tend les bras :

Motcochrome 5

C’est bon, vous avez cliqué? Alors je vous dis RDV bientôt pour des considérations sur le présent et l’avenir de la moto de caractère. Et de toute façon, avec ou sans masque, confinés ou déconfits au confit de canard, on se retrouvera pour l’Episode 6 !

Bisous les aminches et les frangines !!!

 

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :