Test Nexx X Garage XG 100 Devon

Nexx X Garage XG 100 Devon Black Gold: Le Test.

Après  la déferlante jet, les amigos du style vintage  redécouvrent (ou découvrent ?) l’existence d’un truc magique avec une mentonnière intégrée. Nous, comme des couillons, on appelait ça un « casque intégral ». Quand j’étais gamin, les gars qui roulaient avec un jet chevauchaient un 103 en fin de vie, couleurs bleu/gris, avec une cagette de poireaux sur le porte-bagages et des bottes en caoutchouc. Mais en tant qu’adulte qui pilote sous les tropiques, je dois reconnaître que le garage est gavé de jets pour toute la famille.

Et il est vrai que, question intégral, entre les trucs de bio men fluo et les casques Icon chouettes mais très street, quand tu as une vieille bécane, tu souffres. Je m’étais pourtant bien accommodé de mon vieux Bandit blanc. J’adore sa gueule de trooper sous acide. Mais bonjour les courants d’air là-dedans ! Et pourtant, un intégral, surtout en hiver, c’est pas mal. Quand tu tombes, tu as peut-être encore une mâchoire avec des dents dessus. Et puis les automobilistes cogitent moins. T’as une sale gueule de motard et ils s’écartent. Les autres motards aussi d’ailleurs. T’as un intégral, alors t’es un vrai motard, non ?

 

 

Bon, je n’ai rien trouvé à mon goût, et puis un peu par hasard j’ai eu l’occasion de choper un Nexx X Garage, la série conçue en collaboration avec les gars de Maria Riding Company.

http://www.maria-ridingcompany.com/

Sur leur page, tu peux voir le casque que j’ai choisi, avec ses spécifications techniques. C’est en anglais alors ça te fera bosser un peu, et puis ça saoule tout le monde, de toute façon.

Ce qu’il faut savoir après un test bien complet de ma pomme dans ces conditions : ville, plage et cambrousse, soleil, déluge de pluie glaciale, chaleur tropical, pointes de vitesse et gros bouchons bien atroces. Y a même avec et sans passagère, mais je crois que cela ne change rien, même si le casque protège bien des coups de boule du Bell Roland Sands de ma chérie (eh, oui, je le lui ai refourgué car il me donnait la migraine).

Au passage, j’oubliais de signaler que je cherchais avant tout un intégral pour l’acoustique. Je vire sourdingue avec des acouphènes à force de faire de la route avec des casques pourris et du marteau-piqueur dans la salle de bain sans casque anti-bruit. Le Bell 500 était pas si mauvais de ce côté, mais en 57 sur ma tête il taille trop petit au front. Beurk.

Là, le Nexx, je l’ai pogné en 57 (M) aussi. Rien à voir. Même pas mal. Il serre aux pommettes, mais moins que le Bandit, et c’est ce qu’il faut si on ne veut pas se retrouver avec une grosse toupie qui tourne sur le nez au moindre coup de vent. La garniture est classe, douce, très confort et bien pratique à enlever si on vomit dedans.

Je précise que mon pote Christophe m’avait mis en garde contre son Bell intégral Bullit. Super visi mais gros courants d’air. J’avais aussi essayé le Premier. Non, pas en preum’s ! Le Premier ! Super gueule, mais si on a arrêté de déconner avec des écrans à pression, c’est pas pour rien, non ? En plus il me faisait mal et remontait trop haut au-dessus du menton. Et vous savez pourtant que j’ai une tête admirablement proportionnée selon les canons de la statuaire antique et le shape des stars hollywoodiennes. Et je te raconte pas le prix. On évoquera encore le Gringo de Biltwell. Un beau et bon compromis, homologué DOT…c’est-à-dire encore des tracasseries en perspective dans notre si compliqué petit pays de la Réunion de la France de l’Europe de le Monde mondialisé.

Ici, sur le NEXX, l’écran tient lui aussi avec de solides pressions, mais reliées à deux sangles élastiques latérales qui lui donnent presque la même fonctionnalité que celle d’un écran pivotant classique. Ne pas les retirer au feu, sinon on doit redémarrer en mode vieux string qui pendouille. Et pourtant, au feu, il fait chaud. La visi est pas trop mauvaise, pourtant, même si le Bell reste le maître en la matière.

Clay serait-il victime de la mode?

Mais en gros, en été ce truc fait autant de buée que la saloperie que je portais sur cette belle photo, quand j’avais des boutons et que je n’osais pas parler aux filles. En plus, elles étaient nulles : elles n’écoutaient pas AC/DC !

On notera les gants de ski et les Stan Smith. C’est un scan de vrai polaroïd d’époque, je précise pour les gnomes qui pensent que les hipsters ont inventé le développement instantané.

Les temps ont bien changé. J’ai bien fait d’être patient ! Les filles écoutent enfin de la bonne musique. Et en plus maintenant ce sont des MILF ! Et pour les écrans aussi, on a fait des progrès. On peut les doubler, concevoir un système d’aération, comme sur n’importe quel casque stock de base. Là, il y a une jolie grille métallique, très chanmé mais inefficace. Tu peux néanmoins relever l’écran un peu pour respirer. Par contre, à belle vitesse, le truc est très étanche. Juste un petit sifflement poétique quand on le dispose mal. Sinon, une fois le truc bien fixé, je n’entends plus les aigus. Juste les basses. Avec le 1300 du XJR : hummm ! Mélodie pour bariton en sous-sol ! L’aérodynamisme est bon. Bien entendu, il ne faut pas mettre la ridicule visière de casquette tellement à la mode. C’est juste un machin de poseur. Inefficace pour faire de l’ombre sous le soleil implacable des tropiques. Je sais que c’est la mode de se la jouer moto cross dans la boue avec des routières inadaptées ou des « scramblers » qui ne sont jamais que des bon vieux trails relookés. Je sais aussi que les gars de chez Maria dessinent des Z sur le sable avec leurs pneus comme Julien Doré sur son Monkey. Mais je préfère l’asphalte. Et puis ici les plages sont petites. Et il est interdit d’y pratiquer la motocyclette. Et puis on a déjà assez de crétins qui terrorisent la faune aquatique et qui nous ravagent un des derniers espaces de calme possible avec leurs saloperies de scooters des mers. Tiens, faudra que je me les fasse dans un post ceux-là !

T’as la nostalgie du cross vintage?

ça c’est du lourd !

Sympa le format pas standard ! ça rappelle la politique de Mac…

Du coup, les pressions à nu, elles sont classes mais ne servent à rien non plus. En effet, leur écartement n’est pas standard avec les écrans des autres marques. Ce sera juste pour le look alors. Un petit rappel du jet.

L’écran, parlons-en. Livré en fumé…le smoke 60%. Super au soleil. Mais je vais commander le même en clair, car là le soir, ce n’est juste pas possible !

Assorti aux Öhlins , s’il vous plaît…

Sinon, et parce qu’il faut bien conclure, je peux dire que je me la pète grave avec mon intégral. Résidant insulaire indien-océanique, j’ai dû, comme d’habitude, et comme tout le monde, trouver une feinte pour me le procurer. Il vient de l’Avenue de la Grande Armée ! La boutique en haut à gauche quand tu descends. Original Rider. Notre émissaire testeur secret fut super bien reçu et conseillé avec compétence, sans chichis ni forcing, dans ce beau shop. Et la bête était en solde. Il nous a même ramené un truc : pour nettoyer ton heaume de chevalier, un bon coup de Blitz en bombe, nettoyant multi-usages. Oui, Blitz, comme les autres ! ça ne s’invente pas, et pour le coup, ça marche vraiment…pour le nettoyant.

Pour moi, ça sent la distribution de tatanes…

Sur ce petit tuyau peu philosophique mais bien pratique, je vous souhaite le meilleur, je vous aime, et je vous envoie toute la paix et la coolitude possibles en ce bas monde de vilaines brutes.

Taggé , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *