Vespa Bouclard

13493180_252002888511875_71408374_oIl y a scooter et scooters. Depuis que je connais Lionel, c’est-à-dire depuis le début de mon aventure via ce Blog, je ne regarde jamais les scooters de haut, au feu rouge, et surtout les « Vespa ». Il faut bien dire que je n’en vois pas beaucoup. Je vous parle de vrais scooters. Pour le reste, ils pullulent, les scoots en plastoc. A ma droite, j’ai le booster volé sans phare, avec les fils qui dépassent et l’inoxydable « kaniar » réunionnais accroché dessus, torse nu en savates de piscine Arena, avec une casquette à l’envers en guise de casque, une main sur le guidon et l’autre sur le texto. A ma gauche, j’ai le cadre pressé, version Prez Hollande, engoncé dans son MP3 avec des roues partout pour être sûr de ne pas tomber, un gilet fluo au-dessus du costard et des Berluttis qui ne voient d’habitude que la lumière des bureaux. Enfin, loin devant, car il n’a pas daigné s’arrêter au feu rouge, j’ai l’inénarrable T-Max, le seul pêché de Yamaha, la monture du traitre, celui qui, permis moto en poche, a préféré investir dans un monceau de plastique singeant en de nombreux points la moto, mais ne trompant pas le vrai motard et qui lui donnerait le droit d’emprunter les bandes d’arrêt d’urgence, les pistes cyclables et les trottoirs, déguisé en pilote de Moto GP ou en plagiste, en fonction de la météo du jour. Bref, vous l’aurez compris, Lionel m’a réconcilié avec le scooter, et ce post voudrait en faire autant avec vous.

tmax

hollande-scooterfrancois

Déjà, il faut savoir qui est Lionel. Habitués du Blog, vous le connaissez. Notre correspondant pour la France Métropolitaine, c’est lui !

lionel

L’ancien proprio de Bad Mother Fucker, c’est lui !

bad

« Bad Mother Fucker »

On est potes mon poto ! Lionel est un gars entier, pas radical, c’est pas pareil. Nous ne défendons pas des « valeurs », mais nous avons juste des PRINCIPES, ok ? Comme moi, il se méfie des gens qui « vivent de leur passion ». Nous, on préfère juste « vivre nos passions ». Déjà, à la base, c’est un expert en mac. C’est un de ses tafs. Il peut de redémarrer un I Mac 1° génération qui serait resté des années coincé sous une pile de bottins téléphoniques. Il peut, les mains dans le dos, et les yeux bandés, avec un cure dent serré dans les maxillaires, ressusciter les cartes mères les plus outragées.

lionel hd

En plus, il s’y connaît à mort en bécanes. Il m’a filé un paquet de bons conseils quand je galérais avec mon BT Bulldog. Il a même testé des HD pour un mag mythique bien avant que les retraités nantis ne boudent les garages Porsche pour les concess de la marque de Milwakee.

Et surtout, bien qu’on ne se soit jamais rencontrés « en présentiel » et qu’on ne soit pas d’accord sur tout dans pas mal de domaines, on s’entend très bien. Il connaît plein de gens à la réunion, pour le meilleur comme pour le pire (ah ! ah !). Et, quand on se verra, et je sais qu’un jour on y arrivera, ce sera les mains dans la graisse et la tôle, avant une apothéose de bière à la châtaigne et de vin gris comme je vous raconte pas.

Bon, maintenant que le personnage du Boss de VESPA BOUCLARD FREJUS est campé, il n’y a plus qu’à dérouler l’interview, émaillée de son travail incroyable. Sachez juste que chaque jour je vois défiler sur FB les photos de son boulot. Tout commence dans la douleur avec des brêles rouillées, des outils découpant le métal et des problèmes de faisceau et de pièces pas possibles. Et tout finit immanquablement par des solutions classieuses, à la finition impeccable et à l’efficacité redoutable. En gros, il vous rend votre scooter avec un supplément d’âme,  plus authentique qu’à sa sortie d’usine, et avec des performances supérieures à pas mal de trucs modernes de jeunes morveux.

13480059_252007735178057_196815050_n

 

 

 

 

Clay : Quand as-tu démarré l’activité?

Lionel : Héhéhéhé, poto ! L’idée du Bouclard a fusé dans mon esprit peu de temps après que je sois rentré de La Réunion … Depuis tout jeune je voulais une vespa ou une Lambretta car rouler en vintage a toujours été pour moi un besoin. Un pote à La Ravine des Cabris, qui en refaisait, m’a conforté dans mon idée d’en acheter une ! Ne connaissant rien aux guêpes, je l’ai regardé faire et j’ai appris sur le tas démonter et remonter un moteur, les astuces Piaggio et surtout où me fournir des pièces neuves. Ma première vespa, un type N, au moteur plus que rincé, je lui ai donné un coup de main pour le refaire entièrement, changer tout le faisceau électrique, les gaines, les câbles … bref pour en faire un daily fiable ! Je ne l’ai gardé que très peu de temps car je lorgnais sur son Rally 200 et j’attendais qu’il le mette en vente ! Chose faite, je lui rachète et quelques temps après, de retour en métropole j’ai fait rapatrier mon fidèle destroyer avec lequel je roule tous les jours, et avec lequel je fais régulièrement le tour de la Corse. De retour dans le Var, cette idée de Bouclard devenait plus qu’une obsession et je me suis lancé ! En premier je me suis fait la main sur mes propres machines pour ensuite m’occuper celles des potes et maintenant celles des clients.

Clay : Généralement, que demandent les clients? Les fais-tu changer d’avis quand c’est dans leur intérêt?

Lionel : Généralement les clients me demandent de faire de leur machine une guêpe fiable avec laquelle ils peuvent aller au taf et en balade le week-end. Ça peut être aussi une « sortie de grange » à remettre en état, style rester dans le « storico » ou bien en faire une machine sympa, un peu rock and roll … mais je prends plus mon pied à faire du rock and roll que du storico.

Clay : Pour la peinture, tu sous-traite en cabine?

Lionel : Pour la peinture, vu que je ne suis pas carrossier, je sous-traite à mon pote carrossier et surtout passionné de vintage (vespa, moto et combi VW) qui me fait un taf de ouf !!!

Clay : Que penses-tu de la version moderne du scoot vespa? Et que penses-tu des scoots type booster en plastoc? (là je fais de la provoc !)

Lionel : Pour la version « moderne » du Vespa style GTS 300, je trouve que Piaggio a bien respecté la ligne et l’esprit des vintage en faisant un néo rétro assez sympa et avec un moteur puissant. Mais bon …. ça reste du moderne injecté dans lequel on ne peut pas mettre les mains dedans. Je ne suis pas sectaire et ne dit pas oh jamais j’en aurai pas un … mais même s’il me fait kifer, ça reste de l’aseptisé pour moi J Quand aux autres merdes style Tmax, XMax Booster and Co …. Même pas j’en parle 😉

13453714_252004495178381_863939223_n 13487855_252004515178379_581096518_n13461342_252003105178520_572760595_o

13467687_252003085178522_1799827538_o 13514294_252004555178375_825209453_n13467734_252002985178532_1822505652_o

13487742_252007718511392_944497549_n13479399_252007715178059_54434187_n 13479859_252007721844725_1404412645_n 13480064_252004491845048_322638836_n

13511395_252004485178382_1993948072_n 13480452_252002671845230_281153761_n

13493424_252003078511856_2140952959_o

13509460_252003155178515_1358046521_o

13467470_252003095178521_1784610484_o

13493737_252004651845032_1004806728_o

Lionel vous attend au Bouclard pour vos projets. Et si vous vous baladez sur les routes de Corse et que soudain deux super scoots vintages apparaîssent dans votre rétro, faites un signe pour vous arrêter et taper la converse : c’est sûrement lui et sa chérie qui sont en virée sur l’autre île intense 😉

P1050367

Taggé , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *