Wind & Fire MC day party

windVous connaissez désormais les copains si sympathiques du Wind & Fire MC Réunion Island. Ils nous avaient invités à leur chouette Party  Dayau profit de l’Œuvre des pupilles. Un évènementiel  caritatif afin d’aider les orphelins d’hommes et de femmes du feu tombés sur le terrain. En gros, acheter un t-shirt ou un billet de tombola va aider un p’tit gars à s’acheter des fournitures scolaires et un ou deux petits plus dans une vie pas toujours très rose.

Ayant nous-même enquillé pas mal de posts et d’événements, nous sommes partis à trois du Nord pour traverser  l’île sous un déluge de pluie, tard. Sans side-car, et avec tout le matos de pole dance à transporter, le pick up Claymotorcycles n’était pas un luxe. Aude-Emmanuelle devait poler pour la cause, et pour le public.

P1030056 P1030057

Une fois sur place, il faisait bon et sec. Dans un site très vaste et nimbé de lumière, à l’Etang du Gol , nous avons franchi une haie de Harley pour nous garer. Le fils du Prez nous a reçus et guidés au milieu des gars patchés pour trouver ce bon vieux Christophe encore plus lessivé que nous.

Pour faire court : l’accueil était vraiment super sympa. Tout le monde a essayé de nous aider à installer cette maudite barre de pole mais aucun plafond ne s’y prêtait. Alors, épuisés pour rien, et très frustrés de ne pouvoir participer à l’événement, nous nous sommes résolus à déguster le délicieux barbecue avec une bonne bière ambrée à la pression. Une seule binouze et plein de coca, vu les nombre de policiers, assez cools au demeurant  qui se baladaient dedans et aussi sur le parking. Entre les agents à jaquette fluo, et les Wind, les Satudarah MC Capital, les Yellow Snakes MC France et les Flibustiers Isla. Bourbon Brotherhood, on se sentait en sécurité. Il y avait encore Johan des Black Rivers, et aussi plein de potes de la communauté Claymotorcycles.

Nous avons eu de la country en ligne, une tombola bien marrante, un chouette atelier de graph, du AC/DC arrosé à la cornemuse en live et, surtout, de bons moments à discuter entre amis.

Clay junior est reparti très fier avec son t-shirt Wind & Fire, et nous avons à nouveau chargé le matos et filé dans la nuit pour retrouver la pluie septentrionale.

Mais nous ne pouvions laisser les copains sans aucune image de pole dance, alors il restera une trace que nous tenions à partager. Ayant repéré un étrange bâtiment à sanitaires en ruine, Aude-Emmanuelle a immédiatement compris le potentiel de ce secret spot. Une poutre de béton à la bonne hauteur, assez large, au milieu des tags et des gravas avec un sol de vieux béton ciré qui fleurait bon la bière 8.1 et l’urine : il n’en fallait pas plus. Nous n’avions peut-être pas trimbalé la quincaillerie pour rien, et ils l’auraient leur session de pole, nos amis pompiers. Les conditions pratiques et la sécurité n’ont pas permis de les faire venir à nous, mais le film est là qui témoigne de la performance. Pas mal d’adrénaline au final, à installer et démonter un matériel couteux dans la pénombre, en marge de la fête, entre les conversations lointaines des policiers et les rires plus proches des lascars du quartier, et à filmer à l’arrache et sans échauffement des combos éclairés par un pauvre Samsung Galaxy. Nous on adore ! Alors voici le clip et les tofs : enjoy !

Hum...un coin bien avenant avec une tente Quechoua dedans...allons voir !

Hum…un coin bien avenant avec une tente Quechoua dedans…allons voir !