Le bombardier de Ludo

P1030484

Premier post de 2016 avec un beau bombardier ! On a cramé tout le pognon du mois en une semaine. Tout le monde a pris de bonnes résolutions. Les miennes ? Moins de bière et…des bécanes, des bécanes, et encore des bécanes.

2015 s’est terminé sur pas mal d’événementiel pour nous. C’est une saine tendance. Toute communauté virtuelle éprouve le besoin d’ancrer son existence dans le monde matériel. Il y a tant de pages FB qui ouvrent avec des tofs de motos plus belles les unes que les autres. Et elles finissent tant par se ressembler, coincées entre deux bombasses tatouées, qu’on finit parfois par faire la fine bouche devant des créatures de rêve.

Certes, le Blog, sa page FB, ma page perso, la chaîne You Tube, les pages Tumblr, Pinterest ou encore Instagram que j’anime, participent de ce tournis général et mondialisé. Et il est bien vrai que Claymotorcyles.com, c’est l’Esprit de la meule de caractère, un pur life style : ok. Claymotorcycles.com, c’est un réseau local et international de spécialistes du savoir-faire custom qui ne cesse de grossir : yeah ! Claymotorcycles.com, ce sont des apéros, des virées, des shootings de folie, avec plein de jolies filles à moto ou en maillot de bain ou les deux : amen ! Bon j’arrête, sinon vous allez croire que je me présente aux présidentielles. Or, si la politique à 3 centimes d’euros est à la mode sur les réseaux sociaux, et que les gens refont le monde vautrés dans leur canapé à moitié défoncés (le meuble, le proprio ou les deux, je vous laisse le choix), perso, j’agis à mon petit niveau, là où je peux, et là où je veux, ce qui est un petit privilège de nos jours.

Et oui, avant de partager de belles images, encore faut-il prendre les photos soi-même. Et quand ce sont vos propres motos, ou celles des copains, là ça devient bon, non ? Comme dit l’autre, « loin des beaux discours et des grandes théories », j’apprends humblement avec les mains dans le cambouis. Les intellos n’ont jamais compris pourquoi le sport et le bricolage m’attiraient. Mais je dois reconnaître que mes copains boxeurs, surfeurs et mécanos ont toujours apprécié et respecté mon côté intello. Et ils m’aident dans ma quête à jamais inachevée. Claymotorcycles, ce sont avant tout des heures à demander des conseils aux copains pour changer des pièces récalcitrantes, du sommeil en moins et des heures allongé dans le garage en plus, et des ongles noirs bien que rongés. C’est du bitume avalé systématiquement tous les jours quel que soit le temps avec une moto souvent crade et un patch dans le dos masqué au choix par : une femme, un enfant, un sac à dos militaire rempli de courses, de selle de moto ou de pièces détachées. Ce sont des balades avec de vrais potes, sur la vraie route, avec des motos qui roulent et qui ne craignent pas les intempéries.

Retour aux fondamentaux donc. Des motos, encore des motos, plus de motos. Et des motards, donc, car ces deux-là n’ont de sens que réunis.

Nous allons donc commencer cette Opération que j’ai baptisé RISE & SHINE avec la meule de mon poto Ludo. C’est mon coup de cœur custom sur la dernière Fête des Motards. Sûr que s’il l’avait mise au concours, mon Dax se serait fait éjecter du podium. Un Sportster de 87.

10575266_792945997431605_7213849548121101165_o 10991300_874608572598680_2008767300651987652_n 12250166_1004802839579252_8744258117599868782_n

20584_885642074828663_6877458908143523575_n

Il le bichonne depuis de longs mois, tranquillement, mais pas sans excitation. J’ai suivi toutes les étapes, le matin, sur FB, quand il avait passé des nuits à bosser dessus. Sa philosophie,  c’est la patience. Cela permet d’économiser pour acheter les pièces, se payer une peinture. Cela permet aussi de réfléchir avant de faire des conneries. Et surtout, cela laisse du temps pour un travail bien fait. Bon, je dis ça parce que je fais tout avec une lampe frontale en jurant parce que j’ai percé la tôle alors que la peinture n’était même pas encore sèche. J’aime cette moto car les vieux avions de la WWII, c’est une passion que nous avons en commun.

Voyez par vous-même :

coté gauche

Cette HD a une histoire, et c’est avant tout ce qui a plu à Ludo lorsqu’il l’a rachetée à sa propriétaire. Avant d’être un bombardier, c’était un sous-marin. En effet, après avoir été volée, la bécane fut jetée à l’eau par le crétin de voleur. Elle a passé 6 mois sous l’eau au fond de l’Etang de St Paul. Elle fut retrouvée puis renflouée. En gros, une fois sèche, avec une bonne batterie et un nouvel allumage, elle a redémarré au quart de tour !

résé centre

Sublime bombardier !

Le plus difficile, pour Ludo, ce fut de trouver un pneu avant à flanc blanc assorti au gommard AR.

derrière côté drpot avant droit P1030269

gdb ar

La déco hyper chiadée et de David Voulan, vieux pote de Ludo et à qui nous avons déjà eu la joie de rendre visite :

Métamorphose Design Peinture

 

résé droit résé gauche

Il y a pourtant hélas, malgré le talent, une jolie supercherie. Et je vais vous prouver qu’ici il n’y a pas de favoritisme…

droit supercherie

Du grand n’importe quoi !

Et oui, maintenant vous comprenez le problème…Que cette HD dépasse des italiennes qui perdent des pièces (hein Francky?) semble peu probable… mais qu’elle explose des japonaises, et surtout, autant de Yams (là je m’étouffe, s’cusez moi) ??? La preuve même de la mauvaise foi de cette publicité mensongère d’un goût douteux (d’autant plus perfide que la réalisation est parfaite), c’est que Ludo n’a pas ajouté ça:

images

bin voyons

Et pourquoi je vous le demande M’sieurs dames? Hein? Parce que ce serait peu crédible? Je ne vous le fais pas dire. Mais même pas !!! La vraie raison, c’est que l’individu possède également une KAWA !!! Et une Zephyr 1100 en plus ! Mais là encore, c’est une autre histoire.

Mais retournons à notre HD (enfin, plutôt à la sienne). Grâce à son activité au sein du Pro Rider Tour (mais ceci est une autre histoire), Ludo a pu glaner des pièces de choix aux States, comme les pièces alu de chez Moon, avec le pot et les feux.

12316497_10206760023293388_6723628529902647346_n

selle66

fourche

Un petit Z Bar. Des jantes à rayon à la place des jantes pleines d’origine. Le garde-boue AR fut découpé. Les commandes avancées (mince, j’avais tapé « reculées »…l’habitude des café racers). Un bac à batterie fut réalisé sur mesure par un artisan américain spécialiste du chopper, et plein d’autres détails tous très soignés par Ludo himself.

P1030267 batterie

Steve Mac Queen dans Bullit? Non, Ludo dans son atelier.

Steve Mac Queen dans Bullit? Non, Ludo dans son atelier.

12108023_10206760023653397_1200034880463457924_n

stars

Faudra changer les rétros stock, mais pour l’instant ils font l’affaire…

miroir

Le pin stripping, c’est pas du gros doigts. Même les éraflures et les endroits où la peinture semble usée sont en trompe l’œil pour plus de réalisme.

P1030266 moteur gauche

Bien sûr, comme Ludo était mon voisin de stand, on a eu le temps de faire…

le fameux Questionnaire CMC !!!

ludo

1-            Années de pratique : depuis 2002

2-            Motos passées et présentes : 600 bandit, SV 650 S, Zephyr 1100 de 92 et HD Sportster de 87.

3-            Ma moto préférée : un Softtail breakout

4-            Pourquoi la moto ? J’avais pas le droit quand j’étais gosse. C’est un rêve de môme. A moto je suis à l’air libre.

5-            Ma plus belle histoire de motard : mon tour en bécane aux States. 3000 bornes su guidon d’une Electra Classic avec ma femme

6-            Ma pire expérience de motard : en rade de carburant au niveau du radar de l’entrée St Denis. J’ai poussé la meule par 35 ° à l’ombre jusqu’à la station-service de 2 Canons…j’avais juste oublié d’ouvrir le robinet d’arrivée d’essence J Il y a aussi le jour de mon super démarrage en terrasse avec bloc-disque explosé dans la fourche. Je suis distrait parfois.

7-            Ce que je préfère : les bonnes balades sans but entre potes

8-            Ce qui m’énerve : les motards qui donnent une sale image en short et baskets, et aussi ceux qui ne disent ni merci ni bonjour.

9-            L’avenir de la moto : ne perdons pas le côté vintage ni les anciennes. Pas besoin d’acheter neuf et cher pour se faire plaisir.

10-         La moto en un mot : plaisir

Bon, en résumé, c’est chouette d’animer ce blog, car, au lieu de me contenter de regarder de lointaines images de belles créatures, je les vois sur le terrain, et ensuite je les prends en photo. Et, si vous roulez à la Réunion, ou si vous y venez, vous pouvez les croiser vous aussi ! Alors, elle est pas belle la vie en 2016 ?

hotesse

Taggé , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *