Moto. Nuit. Poésie.

APPARITION Franck jaugea la machine. Sa machine. Une moto japonaise dépouillée de tous ses oripeaux commerciaux d’origine. La bulle et le carénage, il les avait déposés soigneusement, mettant  en valeur le moteur. Ce quatre cylindres en ligne, strié par ses ailettes de fonte, ressemblait à une sculpture de Constantin Brancusi…. Continue reading