Coronavirus Blues

Coronavirus Blues. N’en doutons pas, c’est le futur tube de l’été, dans les campings déserts, à la terrasse des restaurants fermés et dans les bars clandestins qui serviront des cocktails à base de chloroquine.

Je l’ai composé , écrit et interprété en très peu de temps. C’est toujours comme ça quand on a le temps. 

Le rapport avec la moto? Aucun ! Vous vouliez que je vous donne des conseils pour sauver votre batterie? Bah, y en a plein les forums. Mettez-vous plutôt à la batterie, pour soutenir l’effort des personnels soignants. C’est plus cool que les casseroles. July si tu me lis cette joke est pour toi , ah ! Ah !

D’abord je vous mets la partition car je suis d’un naturel partageur, sauf pour les motos et les femmes. Vous allez voir que je me suis vraiment creusé, question rimes pauvres et césure à l’hémistiche :

Coronavirus blues  Tempo : bas bas haut haut bas haut

Couplets :

Ch’uis tout seul, enfermé, confiné.  

                 D            G               A

 J’vis en liberté sous attestation

              D          G                     A

Les voisins tondent la pelouse sans arrêt.

            D                        G                     A

Le jogging est devenu leur passion.   x2

          C                 G                    A

 

Dans la rue, toute cette merde se propaaaage.

              D                           G                     A

Le pire c’est qu’ça servira pas de leçon.

      D                              G                     A

Et en ligne, le virus, se partaaaage.

          D               G                A

Mais  moi j’croyais être à l’abri des cons.  x2

            C                            G                 A

 

Moi j’irais, bien dehors, faire un touuuuur.                 

           D                   G                      A

Mais j’ai plus d’encre dans mon imprimante.     

          D                          G                          A

Le virus a détruit mon amouuuuuur :

         D           G                     A

Elle voulait que j’me tienne à un mètre cinquante. x2

        C                               G                  A

 

Refrain x2 :

J’ai pas d’masque, j’ai pas d’gel, c’est la loose.

              F                               D                     A

J’vais m’tirer, en Corée ou en Chine,

                  F           D                    A

Dépisté, et  gavé d’chloroquine

            F            D                 A

J’ai chopé le  coronavirus blues.

             C              G                   A

 

Les initiés auront reconnu une partoche de ukulele. Pour les grattes, cymbales et autres kazoo, il faudra s’adapter.

Ensuite, je vous offre en cadeau la bande son, pour écouter quand vous faites les courses en familiale avec un masque :

Mais on vit dans le royaume de l’image, alors voici le lien vers mon clip réalisé en mode confinement . Quel organe Clay ! :

 

 Là c’est sur FB. Likez et partagez tout ce que vous pouvez. ça ne me rapporte rien mais ça gonfle mon ego, lequel est déjà sur-dimensionné (allez encore un petit effort et ça va péter !!!)

 

Bon mes aminches, je vous embrasse.

Allez donc partager cet hymne schopenhauerien sur les réseaux, les balcons et dans les urnes.

Et à bientôt pour l’Episode 3 de Motochrome (pour ceux qui suivent et celles qui sachent !!!)

Bizouz

Clay

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

4 réponses à Coronavirus Blues

  1. Neyco dit :

    J’adore xD! sérieux! de la bombe up la sur YOUTUBE! :O

  2. Buddy dit :

    Merci pour le partage détaillé de ta chanson 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.