Messe des motards 2016

IMG_20150412_121042Dans ce post qui sent le souffre, je vais vous parler de la Messe des Motards de l’Ile de la Réunion, édition 2016. Je suis très bien placé pour en parler, car je vis sur cette île somptueuse et que la Messe des Tarmos,  je ne m’y suis pas rendu. L’an dernier, c’est le courageux Francky qui s’y était collé pour Claymotorcycles. Mais récemment, Francky est parti très loin, comme le prouve cette troublante vidéo, et pour cette année, j’ai improvisé.

Comme tous les dimanches matin depuis que mes parents me laissent à peu près tranquille, je ne suis pas allé à la messe. J’ai d’abord dû récupérer de la veille. Une sacrée journée ce samedi. Une journée d’enfer, on peut le dire. J’ai d’abord regardé un pote cracher le feu. Pire que le pire des fils de Satan.

olivier

Je lui ai demandé s’il m’accompagnerait à la Messe des motards. Vu ce que je voyais sur FB, cela s’annonçait blindé, avec une mobilisation plus conséquente que pour manifester contre les lois anti-motards. « Non Clay, je ne veux pas d’eau bénite sur mes machines. Je suis athée et c’est hors de question. ». Ok je dis. Alors je rentre et je tente de faire la sieste après une bonne bière belge Duvel (« duvel » :un « vrai diable » en dialecte brabançon). Mais j’ai le diable au corps, alors je fais l’escalope pannée dans mon lit, et ensuite je bois du café en regardant sur le web des photos du Devil’s Motorcycles Club. Enfin, chaud bouillant comme la braise, je suis prêt pour la soirée de mon pote Will, lequel part très loin, lui aussi (mais qu’ont-ils tous à se tirer ainsi, putain !). La soirée s’annonce torride. Le Will a fait un feu d’enfer pour rôtir une pauvre bête relevée à la sauce pimentée. Pas très vegan , mais diablement bon !

20160423_191716 20160423_205206 20160423_205321 20160423_205520 20160423_205732 20160423_210425 20160423_211254 20160423_212146 20160423_212153 20160423_212233 20160423_222956 20160423_225207 20160423_231118 20160424_001532

La bière est à volonté. Les amis sont trop cools. Aude-Emmanuelle me rejoint. Elle travaille en ce moment une choré de pole dance sur Devil Inside de INXS. On se marre bien et on discute en matant les collectors de café racer au mur. Y a un crucifix à l’envers alors je demande au patron s’il aurait pas viré sataniste. Non, c’est juste un clou qui s’est fait la malle. Ouf ! Pendant ce temps, le morceau de Kiss se termine et ça passe sans transition à La Salsa du Démon. C’est abuser non? Heureusement ensuite on balance des trucs anars de Kurt Cobain. Un gars me dit que si on passe les pistes vinyl à l’envers on entend des messages de Lucifer pour réveiller les morts. Mais juste je le crois pas parce que je le soupçonne d’avoir forcé sur l’eucalyptus. C’est infernal les ravages de la drogue sur les neurones. Trop nul. Les autres copains motards me disent que la Messe, non merci Clay, y a trop de monde, c’est pire qu’un hypermarché du stock, ça donne envie de crever, faut pas. C’est de la récupération, gars ! Si Dieu existe, il s’en tape. Ça fait peur aux gens sur la route et ça donne une sale image aux riverains. Moi je rétorque benoîtement  que le Grand Raid c’est des piétons qui font du bruit et que personne ne dit rien. Là il me dit qu’il a fait le Raid et que c’est pas pareil du tout non môssieur, parce que c’est laïc et que je suis jaloux parce que je l’ai pas fait, le Grand Raid.

« Ok, Forest Gump, on verra demain matin » je lui dis.

De toute façon on est claqués alors on se rentre au ralenti. Je passe devant en éclaireur avec la meule. Dans mon casque je me fredonne « Sympathy for the Devil » des Stones. On finit de rouler et, lourds comme des pierres, on se pose dans le canapé pour souffler et on s’endort comme des cloches (subtile allusion à « Hells Bells » de AC/DC) devant Inferno, un bon film au demeurant.

Le lendemain c’est dimanche donc. Si vous suivez bien, c’est le moment où je dois récupérer du samedi. Dimanche, le jour où tu peux rouler le nez au vent et au soleil en écoutant ton moteur ronronner à train d’enfer. Le Jour du Seigneur de la Route, quoi. Alors je prends le Storm Cruiser avec mon sac marin rempli de matos. Direction le kayak. Là y a assez d’eau boueuse pour éteindre les feux de la géhenne et noyer les 4 cavaliers de l’Apocalypse.

Un copain motard s’étonne: « Alors Clay, t’es pas à la Messe?

-« Nan » je dis « j’aime la moto mais je m’ennuie à la messe. Juste ça me donne envie de crever, ce qui est paradoxal, vu le message initial de paix, de vie et d’amour.

-T’es con ! Tout le monde s’en tape de la religion. C’est juste pour le décorum. Quand j’y suis allé l’an dernier, c’était juste pour faire hurler le moteur à la fin de la cérémonie, acheter des goodies et me taper un bon cary avec les potes.

-Ah ouais? C’est pas correct ça. J’ai des potes Christians Bikers aux States et je pense pas qu’ils l’entendraient de cette oreille, Belzébuth va !

-Mince, si on peut plus rigoler.

-T’inquiète pas mon pote, la spécialité de chez Claymotorcycles, c’est qu’on ne juge pas les gens. Tant que t’emmerdes pas ton monde, et que t’es perché sur un moteur à deux roues qu’on peut raisonnablement appeler « moto », tu peux bien faire tout ce qui te démange.

-Tain Clay, t’es trop un philosophe.

-Tu l’as dit gars, un enfer de philosophe ! »

De retour à la maison, je m’amuse bien sur les infernaux rainurages sculptés dans le bitume par la DDE pour me faire tomber, je nourris le chien (il est sympa, il s’appelle Satanas), je jette mes affaires de baigneur et je les troque contre mon look démoniaque habituel. Je regarde la pile de t-shirts Claymotorcycles à ranger. J’ai laissé tomber le repassage depuis le divorce. Tant qu’à changer de vie, autant pas se rendre la vie infernale. Je regarde donc mes logos empilés qui me supplient comme autant de petits anges : « Viens nous plier Clay, tu auras bonne conscience et ton armoire sera bien rangée, avec les chaussettes montantes d’un côté et les bracelets à têtes de mort de l’autre. » Mais je regarde le ciel bleu, puis le Storm Cruiser, et là un petit démon se pose sur mon épaule. Pas de baratin. Il me dit juste « Liberté! » et se tire en courant. Je le suis direct. La tentation est trop forte. La moto est dégeulasse. Je la nettoie pas. Je la démarre. Je vais pas aller au Nord, j’en viens. Va pour l’Ouest. Que c’est bon !

boots P1040932.MP4_20160424_174941.642 P1040935.MP4_20160424_175134.459 devil dice

Quand je roule à bécane, dans ma tête je m’embarque une satanée playlist:

Highway to hell, Care Of The Devil et Evil walks (AC/DC), et aussi The number of the beast (Iron Maiden) et enfin Devil I Know (Motörhead). Plus de place pour Stairway to heaven.

Des tas de types me font des signes en face. D’autres me dépassent en me saluant du pied. Des groupes, plein de groupes. Je me dis que c’est ça la communion motarde. Sur la route. Merci la Messe des Motards car j’ai roulé peinard durant une heure et demi sans aucun but, et j’ai croisé plein de copains qui se sentaient bien et contents de rouler ensemble. Vivement l’an prochain que je n’y aille pas à nouveau !

et pour une version plus consensuelle, vas donc là : http://claymotorcycles.com/2015/04/la-messe-des-motards-de-lile-de-la-reunion-2015/

Taggé , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à Messe des motards 2016

  1. Gilles dit :

    Ben l’enculotte Marie-Charlotte comme on dit en Calédonie !
    Vraiment y’a de quoi se poser des questions sur la gent motarde à la Réunion…
    Samedi dernier, manif contre le contrôle technique que c’est de la merde, qu’ils veulent encore nous niquer et nous piquer du blé, que c’est tous des fils de p…, etc (les paroles du motard lambda habituelles !) on était à peine une centaine (et je suis optimiste) et là, pour aller faire le guignol devant un (brave au demeurant) cureton de campagne…c’est blindé de monde !!!
    Je rêve , j’hallucine, je cauchemarde, le tarmo (très) moyen est devenu grenouille de bénitier ?
    Que nenni ma brave dame ! Il trouve que c’est vvvâââââchement sympa, (doit ben y avoir des branlos de hypsters qui y sont allé chuis
    sûr…), que ça fait une chouette ballaaaaaade dominicâââââle quoi, qu’il peut baffrer son ti’carry après avoir fait gueuler ses cylindres…
    Faudra pas se plaindre après et pleurer sa mère si le CT ils nous le mettent profond bande de bouffons !!!
    Bon, chui un poil énervé mais y’a de quoi non ?
    Et pis, de toutes façons, dieu est mort non ? (copyright Friedrich)

    Vingt dieux !!! (ou, plutôt vain dieu…)

    • Clay dit :

      Par Odin et Thor, poto, je trouve que t’as pas tort. On vit une drôle d’époque tout de même.Tout ça pour en arriver là. Une époque assez con mais guère sensuelle. Malraux prédisait un 20° siècle religieux, mais il avait pas vu venir le 21°. Un jour, tout le monde fera la queue pour faire bénir une saleté en plastoc rechargeable et jetable, et alors ce sera bien l’enfer pour la bécane de caractère. Bien vu pour Friedriech 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *