Zen et mécanique

Qui a dit qu’un motard n’achetait les mags que pour regarder les images?

Ok, je dois bien avouer que cela m’arrive. Mais parfois aussi je lis…des livres!

La littérature vouée à la moto est souvent caricaturale. Des bikers se battent pour un oui ou pour un non. Ou alors vient se greffer une enquête policière assez tirée par les poils de la barbe.GE DIGITAL CAMERA

Là on vous offre un pur joyau, à ranger au dessus du bar à côté des trophées, qui vous suivra toute votre vie et que vous allez transmettre à la progéniture.

Robert M. Pirsig. Traité du zen et de l’entretien des motocyclettes.

Coll. Points Aventure n°456. 447 pages (eh oui mes amis!)

Retour aux sources vintage de notre passion. 1974. Ce livre est une bombe qui n’en finit plus de nous péter au casque avec l’évolution de la mondialisation. Le saviez-vous, « motocyclette » est le mot français pour « motorcycles »! Quel glamour désuet. En italien, prononcé par Monica, cela donne « Motocycletta ». On se calme…

C’est l’histoire à la fois paisible et déjantée d’un papa qui traverse avec son gamin la moitié des States en franchissant déserts et cols de montagne . Un peu comme quand vous le larguez au collège le matin, mais en plus long.

Il ne se passe en gros rien, à part des intempéries et des pannes mécaniques, et c’est cela qui est génial. Comme chez Tarantino, le meilleur est dans les digressions. Mais la comparaison s’arrête là. On est plutôt dans Into the wild, avec obligation de précautions morales (le môme est derrière, sur la selle, câlé entre la toile de tente et la chemise à carreau du paternel).

Il y a des digressions sur l’explication de la philosophie, du monde divisé entre consommateurs pressés et mécanos rationalistes maniaques. Il y a aussi celles sur la mécanique des bécanes et ses liens avec l’astrophysique. Vous pouvez zapper l’une ou l’autre ou adorer les deux.

Le tout s’accompagne d’un voyage intérieur, aux frontières de la folie, car l’auteur est surdoué né en 1928, un ancien combattant, biochimiste, philosophe et spécialiste de la presse moto.

2 extraits:

1. « Voyager est plus important qu’arriver ».

2. « -Je pourrai avoir une moto, quand je serai grand?

-Oui, si tu sais en prendre soin.

-Qu’est-ce qu’il faut faire?

-Des tas de chose. Tu m’as déjà vu faire.

-Tu me montreras?

-Bien sûr

-C’est difficile?

-Pas si on a le bon état d’esprit. C’est ça qui est difficile. »

Voilà. Et s’il y avait un bouddha dans votre V-Twin? Si vous voulez approfondir, l’auteur pense le monde et les motos en termes de « Métaphysique de la Qualité »: http://blog.temperance.fr/blog/metaphysique-de-la-qualite-presentation-rapide/

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *